Mélanie Venier et Laure Mercier de retour à Voiron !

1

2

 

Mélanie (en haut) et Laure (ci-dessus) aux couleurs de l’Etoile de Voiron la saison dernière

 

Mélanie et Laure ont confirmé leur retour à Voiron pour la prochaine saison. Nous avons eu l’occasion de leur poser quelques questions :

 

>> PVBC :
Mélanie, Laure, vous avez officialisé votre  décision de rejoindre le PVBC pour la saison prochaine, cela fera très plaisir aux voironnais qui vous connaissent bien !
Quelles sont vos motivations pour revenir à Voiron ?

>> Mélanie Venier :
Ma décision fut principalement basée sur le travail. En effet le temps est venu pour moi de penser à me reconvertir !! J’ai donc trouvé le boulot qui m’a permis de m’engager avec le PVBC …
Ensuite, Voiron est une ville avec un super cadre de vie !!! Il fait beau [en général …­], il y a les montagnes, les gens sont accueillants et puis faut le dire je retrouve aussi mes copines Faeza, Laure, Mylène et le petit nourrisson ( petite dédicace, elle se reconnaîtra … :-p ).
De plus le projet du club ma beaucoup touché … le fait de repartir à zéro avec de nouvelles personnes et essayer de ramener le basket de haut niveau à Voiron est un sacré challenge. Moi qui adore ça, je suis servie !

>> Laure Mercier :
C’est un ensemble de petites choses.
D’abord le challenge sportif me tentait beaucoup, le projet me paraît très intéressant, je pense qu’il me correspond et j’avais envie de faire partie de l’aventure PVBC.
Aussi, et c’est difficile à expliquer mais le club m’a manqué, l’ambiance, mes coéquipières aussi ! Je suis très contente de retrouver tout le monde.


>> PVBC :
Vous officiez cette saison à IFs pour Mélanie (tout près de Caen et Mondeville) en NF1, et à Meyzieu en NF2 pour Laure. N’avez-vous pas peur qu’un redémarrage en NF3 ne soit un point faible dans votre carrière sportive ?

>> LM :
Au départ je me suis posée quelques questions concernant le niveau. Mais pour moi nous allons être une équipe de N3 qui fonctionne comme celles qui évoluent au plus haut niveau, et je vais évoluer avec de très bonnes joueuses et un bon staff. Donc j’ai mis de côté cette appréhension, et le fait de retrouver d’anciennes coéquipières m’a conforté dans mon choix.

>> MV :
La nationale 3 est un niveau que je ne connais pas !! Je pense que je vais avoir un peu de mal a m’habituer à la différence de niveau et d’arbitrage. Les contacts ne sont pas les même … je risque de faire 5 fautes rapidement [ rires … ­].
Mis à part ça, c’est vraiment un plaisir de redémarrer une nouvelle aventure avec le PVBC, je suis sûre qu’on va vivre de belles choses …

 

>> PVBC :
Cette saison en NF3 qui n’a pas encore démarré est d’ores et déjà annoncée comme une transition vers la NF2. Selon vous, jusqu’où le groupe qui a été présenté a-t-il le potentiel d’aller ?

>> MV :
Je pense que l’année prochaine on aura une équipe pour aller en NF2 et chercher le titre de champion de France NF3 !!! En tout cas, sur le papier … maintenant faut que tout le monde adhère au projet et aussi au coach !!! Mais pour être franche je me fais pas trop de souci … prenons les choses les unes après les autres …
Oui, il est vrai qu’à long terme une remontée en NF1 serait extraordinaire mais il ne faut pas brûler les étapes … Voiron a souffert l’année passée et il ne faut pas reproduire les même erreurs !!!!
Je n’ai qu’une chose à dire : carpe diem ! Et on en reparle dans 2 ans si tout ce passe bien :-))) !!!

>> LM :

Sur le papier la montée est plus qu’envisageable, l’objectif est d’ailleurs de retrouver la N2 puis la N1.
Mais même si on a le groupe pour le faire, rien n’est assuré il faut que les choses se mettent en place et que le collectif prenne. Ce sera à nous de travailler avec humilité et de provoquer la réussite, les autres équipes ne nous feront pas de cadeau ! Je pense qu’on peut vraiment passer une énorme saison, c’est tout ce que je nous souhaite !