Le point CDF #7

NF2 – Défaite : 58 à 80 à Annemasse.

2eme match de la saison, 2eme déplacement du côté de Annemasse.
Équipe habituée du niveau, et du haut de tableau.
Entame de match mitigé. De bonnes intentions offensivement mais beaucoup de naïveté défensivement.
Ce sera d’ailleurs le cas sur l’ensemble de la première mi temps.
On bascule à -10 à la mi temps avec déjà 43 pts encaissés.
Début de réaction au retour des vestiaires pour recoller à 5 pts.
Mais derrière la zone presse mise en place par Annemasse nous coûtera un sévère 15-0 et part la même le destin du match.
À retenir des progrès offensivement.
Mais une fois de plus on ne gagnera pas en encaissant 80 pts. Gros boulot à faire de ce côté la tu terrain.
Le staff compte sur la réaction des filles pour la réception de Nice samedi, pour notre première à la
maison.


U18 – Victoire : 58 à 57 au FCLyon

Remontada !!

C’est certainement le mot qui vient à tous ceux qui on vécu de près ou de loin cette rencontre. Face à une équipe de Lyon supérieure athlétiquement et dans la dureté, nos U18 ont longtemps, très longtemps été dominées de la tête et des épaules.
La première mi temps est une catastrophe individuelle et collective. Mais c’est cela qui rend encore plus beau la suite et cette fameuse remontée.
Nous sommes à -16 à la mi temps, nous entamons la deuxième avec un bel état d’esprit mais sans aucune sérénité, s’en suit un va et viens entre -12 et -18. Puis, nous sentons une rebellions se former, les filles font groupe et deviennent de plus en plus dures et intenses, elles ne lâchent rien et nous retrouvons de l’efficacité dans le jeu rapide et offensivement de manière générale.
Le quatrième quart temps est suffoquant, chaque stop et chaque panier est véritablement vécu comme une victoire.
Nous sommes à + 5 à 2 minutes de la fin, nous prenons un 7 à 0; -2 il reste 1 minute, nous infligeons un 4 à 0 et nos adversaires ne marquerons plus.
Le plus beau reste bien la joie des filles après leur match, l’explosion de joie même, les pleurs, les embrassades, les cris, les soulagements, les visages…
Bref on a vaincu un (grand) moment de sport.
Félicitation à toutes et merci aux nombreux, très nombreux supporters d’être restés .
PS : mention spécial au club de Rumilly pour être resté nous encourager très bruyamment 😉

 

Laisser un commentaire